SCHEDA

L’AUTEURE

Ariane Varela Braga est assistante SNF à l’Institut d’histoire de l’art de l’Université de Zürich. Elle a étudié aux Universités de Genève et Neuchâtel. Ancien membre scientifique de l’Institut suisse de Rome, elle a enseigné à la John Cabot University. Elle a collaboré à l’organisation de diverses expositions, sur des sujets allant du 19e siècle à l’art contemporain. Ses axes de recherches portent sur la théorie de l’ornement, les phénomènes d’intermédialité, la réception des arts extra-européens et les migrations stylistiques dans l’architecture et les arts décoratifs aux 19e et 20e siècles. Elle a édité les ouvrages : The Myth of the Orient. Architecture and Ornament in the Age of Orientalism, Berne 2017 (avec F. Giese), Splendor marmoris. I colori del marmo, tra Roma e l’Europa, da Paolo III a Napoleone III, Roma 2016 (avec G. Extermann) et Ornamento, tra arte e design: interpretazioni, percorsi, e mutazioni nell’Ottocento, Bâle 2013.

L’ŒUVRE

Parue à Londres en 1856, la Grammar of Ornament de l’architecte, décorateur et théoricien Owen Jones (1809-1874) constitue l’une des plus importantes publications sur l’ornement du 19e siècle et l’un des ouvrages les plus influents de la culture visuelle occidentale à l’ère industrielle. Œuvre hybride, elle présente à la fois la plus riche collection de motifs historiques jusque-là publiée, un atlas global de styles et une grammaire formelle fondée sur les lois de la géométrie. Cette étude propose la première analyse détaillée de sa genèse et de ses formes structurantes, replaçant l’attention sur les tensions qui régissent le rapport entre texte théorique et image. À travers l’examen attentif de sa production matérielle, elle met en lumière l’importance des différents dispositifs qui mènent à sa création, de manière à comprendre les liens qui les unissent : de l’Exposition universelle de Londres de 1851 au Crystal Palace de Sydenham, de l’enseignement des arts décoratifs au Museum of Ornamental Art (futur Victoria and Albert Museum), du marché éditorial à l’architecture et à la décoration intérieure. Ce livre reconstruit également le cadre du débat qui touche l’ornement au milieu du 19e siècle, ainsi que le réseau des rapports qu’Owen Jones entretient avec ses contemporains et la réception immédiate de la Grammar of Ornament.

TABLE DES MATIÈRES

Préface, Sabine Frommel – Avant-propos, Pascal Griener – Introduction – Regard global et recherche d’unité – La publication de la Grammar of Ornament – La conception grammaticale de l’ornement – Une théorie en image – Owen Jones face à Gottfried Semper et John Ruskin – Épilogue : l’héritage de la Grammar of Ornament – Conclusion : un opus magnum de l’ornement – ANNEXES - Éditions de la Grammar of Ornament – Principes généraux des formes et des couleurs – Notice biographique – Œuvres – Bibliographie – Index des noms – Index des lieux – Références photographiques.